samedi 31 décembre 2016

Ciao 2016!




Je n'ai pas fait de billet ici depuis longtemps et je ne trouve plus tous mes boutons! Mais je les ai retrouvé et je vous partage ce dernier billet de 2016. En 2017, comme je vous le dis depuis un temps déjà, je (le blog je veux dire...) serai ailleurs, sous une formule un peu différente. 

Flora Urbana 2. (ce titre très original aura demandé beaucoup de réflexion...). 

Blog et librairie... 

Quand tout sera prêt (quand? ...bientôt!) je vous le signalerai ici même, ce qui constituera alors le dernier billet pour ce blog...

Encore bien du travail devant moi... et vous savez quoi? Je ne me presse pas!

Mais ce livre Opéra Canopée est terminé, enfin j'ai toutes les photos nécessaires dont celle qui en tout en haut (et une autre tout en bas...). Un peu d'assemblage et de brassage et le gâteau sera servi.


Parlant de cuisine voici quelques photos de mon travail sur les arbres: 







J'en profite pour vous souhaiter une année 2017 extraordinaire et toute en beauté, avec plein de trucs truculents et de sucre succulent!





Je vous laisse, j'ai encore à faire. Le souper est cuisiné: sauce tomate avec saucisses de sanglier et de canard... me reste des entrées à figurer et du jus de raisin à trouver. Je dois aussi faire un gros gâteau banane et chocolat plus: 3 centimètres de glaçage. Et encore des bananes dessus! 

Mon fils vient souper...


Le printemps sera avec nous bientôt! J'ai H Â T E !!!!


Ciao 2016! Hello 2017!



samedi 10 décembre 2016

Opéra Canopée





Quelques images (en plus rapproché...) de mon prochain petit ouvrage: une centaine de photos d'arbres vus contre le ciel et les nuages, de saison en saison. La sélection finale est faite, le traitement des images terminé, me reste à assembler cela en format livre numérique. Comme je vous le disais: format iBooks, EPUB3 et PDF.

Ce qu'on ferait pas chez Flora Urbana pour vous être agréable!

Il me reste toutefois à faire au moins une photo d'hiver de plus: j'en ai déjà plusieurs mais aucune ne montre ce truc blanc qui recouvre les branches, vous savez?, la neige... Étant donné le territoire où je suis, et les saisons qui transforment les arbres (et les humains...), faut bien que j'aille me les geler pour cette ultime image...

Voilà le livre sera disponible prochainement. Titre: Opéra Canopée, disponible dans les meilleurs internets: les gratuits...

Disponible en même temps que le grandiose lancement de mon nouveau site web... (quelle affaire...). Quelque part en janvierdeuxmillesdixsept.

Ya des fois que je préfèrerais passer la journée chez un dentiste aveugle et parkinsonien que de mettre en place toute cette complexe machinerie internetienne!

Ou dit-on internetologique?


Passez une belle fin de semaine. Prenez garde aux flocons.







samedi 19 novembre 2016

Concordia et varia


Je suis allé à Saint-Henri rencontrer Cynthia Hammond et ses étudiants du cours de maîtrise Right to the City de l'Université Concordia.



Sortant du métro un Vitis riparia, la drôle de vigne des rivages qui habite si souvent le trottoir.



Je suis passé déjà sans pouvoir m'arrêter au parc Marguerite-Bourgeois. Cette fois j'aurais au moins une photo pour me rappeler de venir inspecter ces grands peupliers. Quel est le plan de cette plantation? Je cherche à mettre en rapport avec la grande "circonférence" de peupliers de Caroline du parc La Fontaine...




Bon voilà: le groupe de Concordia que j'allais rencontrer.



Nous nous dirigeons vers la voie ferrée du CN afin d'échantillonner la flore. Le travail porte sur l’écologie post-industrielle d'un site appartenant à CN qui a autrefois été en partie un jardin communautaire. Une présentation publique aura lieu le 3 décembre, je vous tiendrai au courant.

Ensuite j'étais trop occupé et je n'ai pas songé à faire des photos. Puisqu'un photographe nous accompagnait alors nous aurons peut-être quelques clichés supplémentaires. 



Après le travail sur le terrain nous avons passé deux heures dans un café communautaire du coin, question de répondre aux questions des étudiants sur la flore du quartier. J'ai fait quelques photos au retour. Sur la rue Wellington, comme ailleurs à Montréal, l'Érable de Norvège est omniprésent, y compris dans cette forme fastigiée.



Entre le métro Sherbrooke et chez moi je suis tombé sur ce jardinier qui cultive son extraordinaire spécimen de brugmansia. Il était occupé à le tailler afin de le rentrer au sous-sol pour l'hiver. J'ai souvent apprécié cette énorme plante (sans la photographier malheureusement...) mais je n'avais encore rencontré son horticulteur. J'étais quand même étonné de la voir encore en fleur. Le jardinier m'a dit que puisqu'il n'y avait pas encore eu de gel, la plante se comportait comme sous les tropiques...



J'ai donc pris quelques spécimens et je les ai mis dans un verre d'eau avant de les passer à la numérisation. J'ai passé l'aprem de vendredi à scanner pour ces séries d'images comme dans mon livre numérique Memento Amori, vous savez?

Bonne fin de semaine!