mercredi 20 mars 2019

Bonjour Équinoxe!



Sounds of Spring. Franz Stuck, 1910.



Et un petit collage célébrant avec un peu de musique l'arrivée du printemps.






mardi 19 mars 2019

Sur la route au Japon



Route vers Nikko depuis Imaichi. Japon. Vers 1898.


Ces arbres sont des Cryptomeria japonica (Cryptoméria du Japon, Japanese cedar trees). Vous croyez que ça sent bon sur ce chemin?









samedi 16 mars 2019

Prions Saint-Joseph pour le printemps




L'oratoire Saint-Joseph en 1967 (trouvé sur Flickr, recradé, etc.).



L'oratoire Saint-Joseph en 2011 (trouvé sur mon disque dur).



Une peintre-paysagiste que je ne connaissais pas: Joséphine Bowes (1866).



Allée de peupliers, Joséphine Bowes.



Mon prochain livre Walker progresse, plus qu'il n'y paraît sur cette capture d'écran du dossier! Ne priez pas Saint-Joseph. J'ai ainsi monté deux courts clips et je travaille sur la sélection finale. Je suis pas encore branché sur le choix des parcs et espaces verts à représenter...

Comme toujours la couverture demande bien du travail. Toutefois, comme il s'agit d'une série, j'ai un modèle de mise en page et la fabrication du fichier final sera des plus aisées!

Donc ça avance! Le livre sera prêt à la fin du mois. (taux de fiabilité de l'affirmation: très élevé!).

Bonne fin de semaine!







samedi 9 mars 2019

L'arbre pour une forêt



Maxfield Parrish. Riverbank, Autumn. 1938


Samuel Palmer. The Weald of Kent. 1833–1834.


Eugène Stanislas Alexandre Bléry. The Branches of an Oak Tree. 1805–1887.


John Robert Cozens. Lake of Albano and Castle Gandolfo. 1779. 


L'arbre pour la forêt et l'arbre pour le parc. Et le paysage.


Je travaille sur mon prochain livre de la série Walker. Le titre n'est pas définitif. Quelque chose comme "Parcs et espaces verts". Évidemment le livre numérique sera aussi publié en anglais sous le titre (tout aussi temporaire) "Parks and Green Spaces". Les photos ci-haut sont une sélection avancée.

Il y a bien du vert. Et du bleu. Le ciel et l'eau... alors "Parcs et espaces verts et bleus" ???

Faut voir! Quelques autres réunions avec l'équipe de rédaction en perspective.

Publier en anglais m'a permis de rejoindre un autre public. Le fait de ne plus inclure de texte, ou de minimiser leur importance, permet des "traductions" plus aisées... C'est que mon travail d'auteur auto-publié est aussi un travail discret de recherche de bonnes formules. Combien de travail de photo, d'illustration, de rédaction et de mise en page, de traduction et de promotion, de mille autre petites et grandes tâches, etc. pour combien de livres vendus? À quel prix?

Beaucoup trouvent ces questions vulgaires ou déplacées. Je ne peux m'empêcher d'y voir alors une idéalisation du travail de l'artiste ou de l'auteur (dans mon cas auto-publié) couplée à l'attachement à l'idée qu'un livre c'est du papier. Du papier imprimé ayant reçu l'approbation de professionnels. Vendus par des professionnels. 

Il se publie néanmoins pas mal de niaiserie avec cette méthode qui ne garantie rien du tout... Mais tout le monde insiste!

Que faire alors des idées et des projets d'un libre-penseur (on m'a jugé ainsi négativement...), d'un artiste marginal?

Le fait est simple: la chaîne standard du livre ne m'a pas permis de continuer à y publier. C'est le cas de nombreux auteurs. Une autre chaîne existe et je suis dans cet espace!

Il est bien vert. Et bleu. Et l'arbre respire. 


Le printemps se pointe. Bonne fin de semaine!










samedi 2 mars 2019

De Madagascar, aux Indes, à la Belgique!




Charles T. Scowen Lily, 1880s. British Council Sri Lanka.


Nnoooon! Que non! "Lily"! Un lis? Vraiment, Mr. Scowan?

Il s'agit bien sûr d'une orchidée, Angraecum sesquipedale. Espèce fameuse et fabuleuse. Darwin avait prédit le papillon de nuit qui est le pollinisateur de sa fleur. Une longue histoire... (voyez ici)
 



Fraise, 1849. Annales de la Société royale d'agriculture et de botanique de Gand.


De Madagascar, aux Indes, à la Belgique! 

Heureux qui comme Ulysse a goûté à ce fruit.

Le temps des fraises, ça reviendra!


En attendant, bonne fin de semaine!






samedi 16 février 2019

Quelques orchidées de Février




Si j'avais manqué le moment de la pollinisation de ma Ludisia discolor, j'ai aussi manqué le moment où le fruit est arrivé à maturité, s'est ouvert (à droite) et a relâché les minuscules graines (de la poussière essentiellement).

J'ai été bien occupé!



Et sur cette photo ci-haut c'est l'inflorescence de mon Eulophia euglossa, spécimen que j'apprécie au plus haut point: il a été cueilli dans la nature en Côte d'Ivoire. J'ai donc un authentique morceau d'Afrique chez moi! En plus de 25 ans il refusé de fleurir qu'une seule fois. Et le record est une inflorescence de +120 cm! 



De l'Afrique à l'Australie...

Dendrobium et Nepenthes et quoi d'autre?


Bon weekend, que l'Australie soit avec vous!




vendredi 15 février 2019

Montréal au Jurassique





Montréal au Jurassique. Notez le trait pâle de l'Équateur. Le Jurassique est une période géologique qui s'étend de - 201,3 à - 145 millions d'années


Allez vous amuser à voir la position de votre ville à travers les Éons sur cette page:







mardi 12 février 2019

Darwin Day





"Ignorance more frequently begets confidence than does knowledge: it is those who know little, and not those who know much, who so positively assert that this or that problem will never be solved by science."



“The great variability of all the external differences between the races of man, likewise indicates that they cannot be of much importance; for if important, they would long ago have been either fixed and preserved, or eliminated.”







samedi 9 février 2019

Les fruits du printemps




Mon spécimen de Ludisia discolor est en fleur depuis environ le 20 décembre. Mais la floraison arrive à sa fin, les fleurs fanent, et, à mon habitude, je vais bientôt couper les inflorescences, suivi d'un court repos jusqu'à la reprise de la croissance (qui ne devrait pas tarder).

Je cultive cette plante depuis les années '80, le spécimen ci-haut depuis 1994. Les années antérieures j'ai toujours coupé les inflorescences dès les premiers signes de fanaison. Pas cette année!

Hier j'ai remarqué qu'un des ovaires était érigé et noirci... Cet ovaire est maintenant un fruit! Le contenu qui obscurcit l'ovaire ce sont les graines qui se développent... résultat d'une auto-pollinisation. 

Je ne savais pas que cette plante était auto-fertile (vous le saviez?), n'ayant antérieurement jamais laissé les choses suivre leurs cours naturel aussi longtemps... Je vais laisser se développer les semences... je ne sais pas si les graines seront fertiles toutefois. On fera l'essai!




Alors que nous étions à parler, au chaud, d'orchidées et de leur "fertilisation", la réalité nous rattrape avec ce tableau de Duncan. Oui c'est encore comme cela Montréal!



Mais Cornelius David Krieghoff nous rassure avec ce tableau: le printemps arrive bientôt. Avec le temps des sucres!




Une illustration tirée de The ecological relations of roots, par John Weaver (1884-1966). 

Sous la neige glacée, le sol. Et dans ce sol, caché profondément, le printemps!


Bon samedi!








samedi 2 février 2019

Fantin-Latour et Latour



Pivoines (Paeonia). Ignace Henri Jean Fantin-Latour et Joseph André Roger Latour. Même combat.

Tiens... j'ai tout à coup hâte au temps des pivoines.




Ses roses (Rosa), pivoines et capucines (Tropaeolum).




Encore ses roses (Rosa), pivoines et capucines (Tropaeolum).




Mes capucines (Tropaeolum).


Le temps est plus doux aujourd'hui. C'est pas mauvais. Bonne fin de semaine!





samedi 26 janvier 2019

Les fruits du Prof. Rox








Je vous ai déjà parlé du Prof. Henri Rox (ici). J'ai croisé ces autres images où l'on voit le cas légèrement intéressant d'une pomme (Roddy Apple) voulant épouser une poire (Emily Pear). Elle a de si beaux lobes!!!

L'opposition du Père Poire au mariage est ce qui le rendra possible... la leçon morale est assez opaque!



Une autre de ces histoires petitement absurdes. Pasquale Peanut (une vraie marque d'arachide en boîte...), habillé d'une pelure de pamplemousse, veut aller se baigner. Un lion de mer lui interdit l'accès à l'eau. Pasquale se baignera dans son costume agrume qui fera office de baignoire. Fallait y penser.



Qu'est-ce que ça peut bien signifier??? Les divertissements légers sont peut-être à souhaiter dans les magazines populaires? 

Peut-être (?) à noter: Winston Churchill fumait le cigare. La guerre fait rage un peu partout en Europe et en Afrique du Nord. Sans parler de l'Asie... Les USA sont entrés en guerre quelques mois plus tôt (décembre 1941, Pearl Harbor vous savez...). 






Non, désolé, je n'ai pas pris la peine de Kolorifier ces photos tirées du magazine Life, 9 juin 1941. Et je n'ai pas d'interprétation assurée de cette dernière bande photographiée.

Mais je note qu'il faut peut-être penser que Henry Rox, Professor après tout,  aimait passer des messages subliminaux. Et obscures!!!

C'était après tout à l'époque des machines Enigma.







vendredi 25 janvier 2019

Asclepias syriaca




Karl Blossfeldt. Urformen der Kunst. 1929

Roger Latour. Guide de la flore urbaine. Élément de la planche Asclepias syriaca. Samedi 10 novembre 2007 à 07:19. (commode les méta-données...)




À gauche: la planche publiée. À droite: variation.

J'ai croisé l'image de Blossfeldt alors j'ai pensé à ma version de la fleur de l'asclépiade...






vendredi 18 janvier 2019

Retour sur Lequeu





Dans les anciens temps j'avais découvert Lequeu (par André Breton?) et longtemps je ne connaissais que cette image. Le Rendez-vous de Bellevue? Quel onirique rencontre!

Quelle inventivité architecturale et quel maitrise technique du dessin!

Puis, les internets aidant, j'en ai découvert de plus en plus...


Quoiqu'il en soit j'avais vu passer sur Twitter la nouvelle d'une exposition au Petit Palais, à Paris:


Jean Jacques Lequeu (1757-1826). Bâtisseur de fantasmes. Jusqu'au 31 mars. On y va?




Voilà, j'avais oublié de vous annoncer cette exposition!






jeudi 17 janvier 2019

L'aletris de Lequeu


Planche de botanique de Jean-Jacques Lequeu, 1779. BNF.


Une planche botanique de aletris fragrans (Dracaena fragrans) par l'excellent dessinateur, architecte et visionnaire Jean-Jacques Lequeu.


Aletris fragrans est le basionyme de Dracaena fragrans, le très commun dragonnier. L'espèce est de la famille des Liliacées ou des Asparagaceae, selon votre classification préférée.


Lequeu est surtout intéressé par l'architecture et n'a produit que peu d'illustration de l'histoire naturelle.



Ses rendus des fenestrations m'ont inspiré une série de photos que j'ai fait autrefois. Voyez ici. Notez que ces photos ne ce sont que des copies de copies... les originales font toute ma fierté!

Il s'est aussi intéressé de façon des plus singulières à l'anatomie humaine. Voyez tout ce que possède la BNF sur Gallica. Ici: Jean-Jacques Lequeu.






samedi 12 janvier 2019

iBooks sur Android?



Acer miyabei var. shibatai (samares glabres)


La planche ci-haut est tirée de mon livre Stabat Arbor

Des rumeurs laissent entrevoir la possibilité que Apple rende lisibles les livres iBooks sur Android... Vous pourrez alors tous voir mes livres et découvrir tous les arbres intéressants (et bien autres choses...) que j'y présente...


The Elm Tree. George Clausen (1852-1944)


Érables, ormes (comme ci-haut) et cerisiers à grappe... à découvrir!


Bon weekend!






lundi 7 janvier 2019

Audubon et American Animals







Je viens de lire un court article sur film portant sur la tentative de vol de l'édition originale du GRAND LIVRE (ai-je préciser qu'il est GRAND? Comme dans HÉNORME?) de Audubon: Birds of America. En 2012, un encan chez Christie's pour ces quatre volumes présentant 400 espèces a rapporté $7.9 millions.



Source photo: Culturizando.com

Le film de 2018 porte le titre American Animals. Une recherche judicieuse permet de le trouver. Voici une bande-annonce: 





Le film est pas mal du tout. La fiction narrative du scénario étant adroitement entrecoupée d'entrevues avec les vrais quatre mecs inspirés. Les jeunes hommes, dont la toxicité toute masculine ne fait pas de doute, avaient le coeur à la bonne place: réussir l'impossible... Ce sont, dans d'autres circonstances, des qualités héroïques. 


Le jeune homme à l'origine du plan semi-génial était un artiste et, voyez-vous cela, il se spécialise maintenant dans la peinture d'oiseaux! 






dimanche 6 janvier 2019

Soon Spring




Josef Wenglein (1845-1919), Paysage avec Rivière - 1899. 

Merci au Prince Lointain.