samedi 7 décembre 2013

Le manuscrit de Voynich





L'auteur du Code de Vinci peut aller se recoucher avec sa truculence de rapports entre Jésus et Marie Madeleine. En fait de vieilleries mystérieuses il y a mieux:

Le manuscrit de Voynich, rédigé entre 1404 et 1438. Conservé à la Beinecke Rare Book and Manuscript Library, Yale University. Alphabet inconnu et illustrations toutes aussi mystérieuses les unes que les autres…

Je ne vous montre que quelques images d’un dossier pour un billet que je n’ai pas eu le temps de compléter... Je regrette, ce matin non plus je n'ai pas le temps de poursuivre la recherche et rédaction... Mes quelques notes sont trop incomplètes pour un compte-rendu. Nous y reviendrons peut-être.








Bon weekend!



4 commentaires:

  1. Certains commençaient à douter que le texte ait un sens, mais une analyse récente par un expert en cryptographie (cf le dernier numéro du magazine Science et Vie) et par un gros ordinateur, a montré qu'il pourrait en avoir un. Reste à savoir lequel ?

    RépondreEffacer
  2. Dans le dernier Science et Vie? Coïncidence. Merci pour la mise à jour...

    RépondreEffacer
  3. Dans le numéro 1152 exactement, au cas où il y aurait un décalage entre les 2 continents.

    RépondreEffacer
  4. Ma suggestion pour décoder le Voynich Manuscript se trouve dans le fait que chacune de ses pages individuelles code pour une autre information. Le chiffrement n'est pas seulement une forme écrite. Manuscrit Voynich - ce n'est pas ma tâche, chiffrement classique écrit, ne rébus symbolique - idéogramme. http://gloriaolivae.pl/

    RépondreEffacer