samedi 3 mai 2014

Le Grand Duc du Plateau?





Revenant du barbier (celui qui coupe vos cheveux pour 13$… pas le coiffeur...) et rendu à deux coins de rue de chez moi il y avait tout un boucan de corneilles qui semblaient bien alarmées. J’avais hâte d’arriver afin de constater de quoi il s’agissait. C’est que les corneilles sont souvent sur le toit de l’immeuble d'en face et que j’imaginais que c’était là que l’action se déroulait.

Mais une fois le coin tourné et regardant vers le haut je ne voyais rien et j’entendais toujours les cris de nombreuses corneilles qui semblaient bien excitées.




Arrivé chez moi, c’est depuis le balcon donnant sur la ruelle, dans le grand peuplier, que la scène se déroulait. La cause de cette émeute: un grand duc! (je suis pas expert mais enfin je ne vois pas très bien de quelle autre espèce il peut s’agir…). Je ne savais pas qu’il y avait tant de corneilles dans les environs! 



Je n’ai jamais vu cet oiseau en ville! Les corneilles, elles, ne l’ont pas manqué et plus d’une dizaine se sont réunies en cabale sonore afin de faire fuir le grand rapace (ou lui couper les oreilles). L'hibou ne bronchait pas du tout, restant imperturbable dans le grand vacarme et l’agitation.


Photo: shudrburg, Wikipedia et Sylvain Masson (ici: http://www.sylmas.com)


Après un bon moment Monsieur le Grand Duc avait d'autre chat à fouetter et s'est envolé, entraînant à sa suite toute la corneillerie.

Je n’ai pas réussi à bien photographier (merde! je regrette de ne pas avoir de téléphoto!) et encore moins de bien filmer. Mais, voilà! Un rare visiteur est venu par ici.


Bubo virginianus, Grand-duc d’Amérique, Great Horned Owl. Si je suis dans l'erreur, n'hésitez pas à me le dire!



6 commentaires:

  1. Belle observation ! Il habite probablement sur le Mont-Royal. On en voit à l'occasion dans le cimetière.

    RépondreSupprimer
  2. Merci Jean-François, je ne le savais pas.

    RépondreSupprimer
  3. Ah, une scène de ''mobbing''. Ça bouge chez-vous!

    RépondreSupprimer
  4. Merci je cherchais le mot ce matin. Une mob de 10 corneilles! et le plus étonnant c'est que personne autour sur la rue ne semblait remarquer... à part mes voisines qui étaient déjà sur l'enquête quand je suis arrivé. Oui ça bouge!

    RépondreSupprimer
  5. Chanceux! C'était vers quelle heure? Jean-Sébastien Mayer en a vu un au cimetière Mont-Royal ce jour-là entre 7h30 et 8h15. http://ebird.org/ebird/canada/view/checklist?subID=S18176578

    RépondreSupprimer
  6. Il était 16h10. L'oiseau est resté là (à souffrir les corneilles) pendant une bonne quinzaine de minutes. Merci pour ces informations!

    RépondreSupprimer