lundi 24 mai 2010

Flore du Mont Royal 2




Sanguinaria canadensis, une des esquisses pour le projet sur le Mont Royal (2005)



Avant de commencer le travail sur mon Guide la flore urbaine, pour lequel j’avais eu pas mal de difficulté à trouver un éditeur, je travaillais sur un Guide la flore du Mont Royal. Ce dernier non plus n’avait pas éveillé beaucoup d’intérêt: pas d’éditeur. Cette tiédeur me laissait perplexe. Une approche trop originale d'un artiste et d'un botaniste amateur sans doute.

le petit prêcheur, Arisaema triphyllum


La flore du Mont Royal n’était en fait que ma solution alternative vu l’indifférence devant mon projet d’une monographie sur les orchidées du Québec. Curieux destin que celui des livres et d’un auteur. Mon expertise était bien du côté des orchidacées et un livre étonnant aurait pû naître. Me rabattant sur ma deuxième expertise, le Mont Royal, c’est un autre projet qui passe en dormance. C’est donc par ma dérision et le hasard, mon défi effronté et une performance d’artiste devant des refus obtus qui m’ont conduit à travailler sur les mauvaises herbes. Desquelles je ne savais pas grand chose!


Les éditeurs et institutions devraient passer de la verveine au café...mais ce n'est que mon opinion...



Pour faire plaisir à Daniel Duperron voici la forme verte


Aussi bon ou mauvais qu’il soit, mon Guide de la flore urbaine est le moindre des trois projets que j’ai élaboré depuis dix ans. Curieux destin que celui des livres et des auteurs.

Amateur de café recherché.



2 commentaires:

  1. Merci infiniment...
    C'est un beauté rare cette Arisema.

    RépondreSupprimer
  2. Je me souviens de cette époque où j'allais bouquiner à la boutique de la maison Smith , j'étais toujours étonner de ne rien trouver sur la flore locale , ça a toujours une sorte de mystère !!!

    Et dire que quelqu'un , toi mon cher Roger , portait ce projet en son coeur ... !

    Que ces semences de vive générosité qui t'habitent puisse continuer d'éclore pour la joie d'un grand nombre !!!

    Salutations .

    RépondreSupprimer