jeudi 27 mai 2010

Honteuse tondeuse!


Ayant remarqué la semaine passée une colonie d’orties (Urtica dioica) dans un micro-parc j’y suis retourné pour voir s’il y avait pas de papillons vulcains (Vanessa atalanta). Déjà en approchant, les feuilles déformées et recroquevillées des orties me laissait entendre que j’avais vu juste. Des chenilles minuscules et bien plus actives que j’imaginais se nourrissaient et se construisaient des abris en enroulant et en refermant avec un peu de fil de soie les feuilles des plantes.

J’y retournerai cet après-midi dans l’espoir de trouver des oeufs non-éclos et faire de meilleures photos! Et, en passant, un peu de négligence dans ce parc habituellement oublié par les employés a favorisé les orties, qui à leur tour favoriseront les vulcains... tiens, tiens... la négligence d’un espace vert est bonne pour la biodiversité... Je crois qu’il y aura de l’ortie au Champ des Possibles!



Il y a beaucoup de pucerons dans les érables ce printemps. Sur le muret de ciment d’une école du quartier, sous des érables de Norvège (Acer platanoides) du trottoir, courraient des dizaines de larves de coccinelles. 



6 commentaires:

  1. Bonjour Roger !

    Merci pour cette photographie d'insecte destructeur de feuilles car j'en ai reconnu " un " sur l'une des feuilles de mon géranium, placé récemment à l'extérieur. Je lui ai dit " bye, bye " , il ne reviendra plus, j'espère !

    G.B.

    RépondreSupprimer
  2. Lequel des insectes? La chenille? Elle bouffe rien d'autre que de l'ortie (ou presque) ou la larve de coccinelle? Elle, en fait, rend de bons services: elle se nourrit de pucerons qui eux sont dommageables aux plantes.

    RépondreSupprimer
  3. Le puceron de couleur " orangé et nouwère "......à moins d'une erreur, mais les teintes étaient les mêmes. Cependant un " puceron " ce n'est point gros, m'enfin !

    RépondreSupprimer
  4. C'est une larve de coccinelle Ginette pas un puceron. Elle bouffe des pucerons (et toutes sortes d'affaires)

    RépondreSupprimer
  5. Ah ! Bien coudonc, disons que j'avais pas du tout le goût qu'elle s'amuse trop à grignoter les feuilles de mon géranium !

    RépondreSupprimer