dimanche 29 janvier 2012

Mont Blanc Royal





Visite du mont Royal hier après-midi. La température oscillait autour de zéro. Condition essentielle pour que je sorte marcher un peu plus que d'habitude.






Ce n'est pas un Séquoia sempervirent mais c'est un des très grand peuplier deltoide (à droite sur l'image). L'ascension du mont Royal est un rituel nivéal, local et dominical. Pour moi c'est plutôt moins fréquent.

Quand j'ai quand même atteint le sommet puis j'ai fait une photo. Ensuite je suis redescendu piano, piano.






Le hêtre est un arbre qui ignore le calendrier et les saisons.






Ce n'est pas encore le temps des sucres, un simple redoux... Ya hâte!






Brune branche, neige blanche.



Je n'ai pas rencontré de Yéti (dommage) mais il y avait une équipe de blanchisseur au travail. Leur dur travail, trop souvent méconnu, est de s'assurer de mettre quelque chose sous les skis des sportifs. Et un peu partout ailleurs.


J'en ai vu deux (pas des Yétis, des skieurs) sur le cul (ça doit être pour ça qu'on dit skieur de fond). Dangereux le mont Royal.






2 commentaires:

  1. En effet ... la neige de "chez vous" n'a rien avoir avec la neige de "chez nous" !! ;-)
    C'est beau !

    RépondreSupprimer
  2. Qui se compare (en Camargue!!!) se console?

    RépondreSupprimer