mercredi 2 septembre 2009

Portulaca oleracea, le pourpier potager 5




merci à François Jobin pour cette photo de Branta canadensis




On a vu que le pourpier potager était largement cultivé à travers l’Asie et partout en Europe, jusqu’aux pays nordiques. Il est par ailleurs une mauvaise herbe partout dans ces régions. Les français l’ont introduit dans leurs jardins ici. Les espagnols l’ont donc probablement introduit, volontairement ou non, dans leurs colonies du Nouveau-Monde. Mais peut-être y était-il déjà présent...




le naturaliste urbain est très fier d'avoir enfin trouvé du pourpier en fleur!



Assez étonnants sont les résultats suivants de fouilles archéologiques qui ont trouvé du pollen et des graines de pourpier pré-colombiens. Près de Toronto dans les sédiments du lac Crawford on a trouvé du pollen et des graines de maïs, citrouille, haricot, tournesol, tabac, rien d’étonnant. Mais on a aussi trouvé du pourpier: tout ça dans les déjections d’oies (Branta canadensis) qui se nourrissaient dans les champs cultivés des Iroquoiens...entre les années...1268 et 1520!


Des graines de pourpier ont aussi été trouvé dans des sites archéologiques au Kentucky (datant de plus de 2,000 ans) et en Louisiane (il y a 1,500 ans). Le petit pourpier a tout simplement suivi la propagation vers le nord des différentes plantes cultivées depuis l’Amérique Centrale et du Sud. Il est une mauvaise herbe pré-colombienne! C’est assez intéressant!




après cinq jours de recherche: je suis bien content d'avoir ces fleurs!


Des résultats récents de biologie moléculaire indiquent une origine sud-américaine du groupe d’espèces apparentées auquel appartient le pourpier potager. Cela ajoute à la probabilité que notre pourpier soit originaire du Nouveau-Monde. Mais de plus cette dernière espèce semble ne pas être monophylétique. Cela signifie qu’il y a peut-être des espèces très similaires extérieurement mais différentes au niveau génétique. Il pourrait s’agir de deux espèces distinctes, chacune originaire d’une région différente et mises en contacts par les voyages humains. Le tableau était assez complexe déjà...



Cela rappelle le célèbre cas de la patate sucrée: Ipomoea batatas qui se trouvait en Polynésie avant l’arrivée des européens. C’est une plante qui est d’origine sud-américaine! Qui l’a transporté? Des polynésiens qui auraient visité l’Amérique du Sud, des sud-américains qui auraient navigué vers le Pacifique? Ou un vecteur non-humain, nos grandes voyageuses d'oies, courant d’eau, etc. Qui se souvient de Thor Heyerdahl...on révise beaucoup ses théories, mais le mystère demeure sur la présence inexpliquée de nombreuses plantes à travers le Pacifique.




encore les fleurs...quelle satisfaction!



Il semble donc que les plantes spontanées de Portulaca oleracea, en milieu agricole ou urbain, soient d’origines variées. Il y auraient des plantes synanthropiques européennes (qui contiennent elles-mêmes peut-être quelques variétés) et des plantes pré-colombiennes introduites avec la propagation de l’agriculture depuis le sud du continent Nord-Américain jusqu’à nos régions, avant l’arrivée des européens. D'anciennes échappées de différents jardins!


Si vous en voyez sur le trottoir, ne lui marchez pas dessus! Ramassez des graines et dites-vous “Pourpier, petit pourpier! Tu nous fait voyager...”


Demain (ou bientôt!), je crois bien que ce sera le dernier billet sur notre mystérieuse mauvaise herbe pré-colombienne!




4 commentaires:

  1. On en apprend beaucoup...!

    Merci de nous enrichir ainsi !

    RépondreSupprimer
  2. Bravo ! pour avoir eu le pourpier fleuri ! 5 jours ca a valu la peine .. j'ai chercher moi aussi mais pas de resultats ! elles sonts belles les oies !

    Merci pour toutes les infos ! ca met du bon stock dans ma cervelle !

    Ciao !

    RépondreSupprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blogue.

    RépondreSupprimer
  4. Merci de vos commentaires. Merci encore François pour la photo de dindes...

    Heureusement que les plantes étaient pas très loin de chez moi!Elles sont en fleur une heure ou deux seulement...quand il fait soleil...j'étais content de dire Gotcha!

    RépondreSupprimer