jeudi 10 mai 2012

Attrape-plantes, modèle 2012




Mon attrape-plante, cuvée 2012


Vous vous rappelez je suis allé à Lachute (dans les environs de Lachute…) lundi. J'étais curieux de voir l'endroit après 7 ans. Le pit de sable a bien changé : c'est dans sa nature. Personne n'y travaille plus et sa surface de sable dénudée autrefois se transforme maintenant en jeune forêt. Les plantes de plein soleil, qui se rarifient déjà, ne seront plus là dans deux ou trois ans. Ça pousse vite des peupliers...

Mon attrape-plante aussi a bien changé. Il y a toujours eu un peu de mousse. Puis un peu plus. Mais cette année c'est un vrai Saihō-ji. Ce qui me donne l'idée suivante : en faire un jardin de mousse (facile, c'est déjà fait…) et y introduire quelques plantes intéressantes. Je vais les cultiver là et vous les faire connaître.

Potentille et luzerne lupuline? C'est tellement 2011... Alors dehors les mauvaises herbes qui envahissent mon rêve moussu...



Gauche : botryche lunaire. Centre : spiranthe penchée. Droite : bermudienne


J'allais surtout à Lachute pour y chercher des spécimens de Liparis loeselii. Je m'ennuyais de cette petite orchidée que j'ai cultivé bien longtemps. Malgré mes efforts je n'ai pas trouvé mon orchidée adorée. Il y en avait beaucoup et maintenant? Rien! Nada! Bredouille!  

J'ai toutefois trouvé une plante fascinante de la famille des Ophioglossacées (des végétaux totalement pré-historiques), le botryche lunaire (Botrychium lunaria), mais je ne jure pas de l'espèce! De loin je l'avais d'abord confondu justement à une Liparis qui commence sa croissance… Les Botrychium étaient présent déjà ici il y a quelques années, en pleine lumière, atténuée il est vrai par un tapis d'herbe où ces dinosaures de plantes se cachaient.

Les deux spécimens de l'orchidée spiranthe penchée (Spiranthes cernua) devraient être de belles réussites. Facile à cultiver et vanillement parfumée… si aucun écureuil ne vient jouer dans mon jardin...

Il y a quelques années le hasard avait fait pousser une bermudienne dans mon attrape-plante. Elle est maintenant de retour. J'ai deux spécimens et j'espère les faire fleurir malgré que la transplantation n'est pas optimale : une inflorescence est déjà visible...






J'ai aussi pris quelques drosera à feuilles rondes (Drosera rotundifolia). Comme les Liparis et Spiranthes ce sont des plantes de sols pauvres et en plein soleil. Leur culture dans mon attrape-plante devraient réussir. Elle sont des compagnes ordinaires des spiranthes et liparis dans les sablières.






J'avoue que je n'ai pas réfléchi en prenant cette violette pâle (Viola macloskeyi subsp. pallens). Cette printanière minuscule pousse plutôt avec une minimum d'ombre... mais en plein soleil urbain... je suis pas certain de sa survie et pas content de mon choix impulsif!





En terminant quelques photos d'un des nombreux spécimens de Liparis loeselii que j'ai cultivé plus de dix ans dans la maison. Notez que ce sont trois générations réunies dans ce petit pot. Dans la photo du centre on voit bien un caractère intéressant de cette orchidée : la tige est triangulaire.

Peut-être aurais-je l'occasion d'aller chercher un nouveau spécimen de cette fée des sablières?


Je vous ferai des rapports sur le succès ou non de mon jardin de mousse amélioré.





4 commentaires:

  1. Merci pour cette belle balade "mousseuse" ;-)
    Ca donne très envie de te suivre dans tes peregrinations .... que ça doit être passionnant et enrichissant ! ... mais bon - un océan nous sépare ;-)

    RépondreEffacer
  2. @Pescalune Je vous en prie Madame. Sachez que les expéditions vers le Pit de Sable Country ne requièrent aucune réservation. Un bateau peut être utile toutefois.

    RépondreEffacer
  3. J'adore ton blog. C'est magnifique! J'aprend beaucoup avec il!. J'ai un pot très similaire.
    Un jour je vais faire des photos pour montrer ce qui y pousse.

    RépondreEffacer
  4. Bonjour Creaciones Verdes! je suis content que tu apprécies mon blog. Mais maintenant que tu me dis avoir un pot semblable, tu es OBLIGÉE de me faire parvenir tes photos. À bientôt!

    RépondreEffacer