mardi 6 novembre 2012

Trichome et Dickcissel




 
 
Grossi 100 fois un poil urticant de la tige d'une ortie (malheureusement l'espèce n'est pas spécifiée). La photo est tirée d'un concours photo de Nikon. Ci-bas une autre vue de ces "poils" que l'on nomme en fait des trichomes.


 
 Photo: Jerome Prohaska, Wikipedia
 
 
 
 
  Photo Terry Sohl, South Dakota Birds.
 
 
Hier au boisé du Collège Jean-de-Brébeuf j'ai aperçu pour la première fois un Dickcissel D'amérique (Spiza americana). Il semblait blessé et marchait dans les feuilles au sol. J'ai réussi à l'attraper mais il s'est enfui avant que l'on puisse le photographier. Tout à coup il avait l'air en pleine forme! Bel oiseau quand même!
 
 
 
 
 
 
Et tôt ce matin j'ai été réveillé par un autre tremblement de terre. Vous pouvez suivre la chose en direct: visionneuse de sismogramme.
 

 

4 commentaires:

  1. Un dickcissel !
    Wow, c'est une mention peu banale pour le Québec.
    Chanceux !

    RépondreSupprimer
  2. Je connais peu les oiseaux mais celui-là (un mâle) était remarquable c'est sûr! Je l'ai tenu dans la main... mais pas de $?&@photo... Ce petit boisé est assez étonnant!

    RépondreSupprimer
  3. Faisons taire une rumeur : il ne s'agissait pas d'un séisme montréalais.

    Ah !, le montréalo(épi)centrisme !

    Voir mon billet :

    http://geo-outaouais.blogspot.ca/2012/11/seismes-montrealoepicentrisme.html

    RépondreSupprimer
  4. J'ai lu ton billet et adoré le titre! Mais il ne faudrait pas que l'épicentre se prenne pour le nombril! Nous avons bien eu des secousses ici. Partager la planète signifie en partager les hoquets!

    RépondreSupprimer