mercredi 22 mai 2013

Le Champ des Possibles prouvé!






Ce matin j'étais à la conférence de presse annonçant la protection de cet espace vert habitat de la biodiversité. Lieu de rencontre entre les humains et le reste de la nature...

Extrait d'un communiqué de presse:

"L'arrondissement du Plateau-Mont-Royal a signé une entente de partenariat avec les Amis du Champ des Possibles pour la valorisation de l'ancien terrain industriel, désigné espace naturel. Possession de la Ville, cet espace vert jadis voué au développement est désormais protégé à perpétuité par un changement de zonage. L'organisme citoyen qui a mené la bataille pour la reconnaissance du Champ des Possibles est chargé de sa cogestion."





Ci-Haut: le maire de l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal, M. Luc Ferrandez, Richard Ryan, Conseiller d’arrondissement, district Mile-End et le président du conseil d’administration des Amis du Champ des Possibles, Benoit Delage.

"La notion de biodiversité en milieu urbain et l'idée de cogestion d'un espace public sont deux concepts innovateurs. Il est réjouissant que les élus et les fonctionnaires de l'arrondissement du Plateau-Mont-Royal aient soutenu les initiatives citoyennes proposées au cours des dernières années. C'est un grand jour pour tous ceux et celles qui y ont cru! » a mentionné Benoit Delage, président du conseil d'administration des Amis du Champ des Possibles"



Sur la photo: une partie du Conseil d'Administration des Amis du Champ des Possibles et des élus.

"L'entente entre l'arrondissement et l'organisme à but non lucratif (OBNL) fera du Champ des Possibles un lieu unique d'expérimentations novatrices en matière de développement durable et de pratiques liées à la préservation du caractère historique et naturel du milieu.

Avec ses 14 171 m2, le Champ des Possibles occupe près de deux fois la superficie d'un terrain de soccer. « Qui aurait cru qu'il restait de la place au milieu de notre intense activité urbaine pour de nouveaux espaces verts? Que l'annonce soit faite en cette Journée internationale de la biodiversité est particulièrement significatif », a conclu Luc Ferrandez."



Quatre ou cinq ans de mobilisation porte fruit!

À tous ceux impliqués dans ce projet: les Amis du Champ des Possibles mais aussi les élus et fonctionnaires de l'Arrondissement qui ont livré la marchandise:

Un grand bravo!

Et maintenant? Vous voyez cette voie ferrée? Ça vous dit de verdir tout ça? Faire un biocorridor c'est aussi ça l'idée du Champ des Possibles. Transformer les espaces vacants et les réunir. Et conserver notre canopée verte!


Il y a cette friche devenue un boisé au coin des rues Beaubien et Saint-Urbain. C'est à côté à vol d'oiseau du Champ des Possibles. Cette promenade verte a malheureusement été rasée par le propriétaire, sans l’autorisation de l’arrondissement Rosemont-La-Petite-Patrie qui y avait des projets. J'y vais samedi et vous ferai rapport.


Il faut aussi conserver les arbres que nous avons: le patrimoine vivant est important. Qu'arrivera-t-il des arbres matures du jardin de la Maison Notman?





Pour être tenu au courant des activités, joignez le Facebook des Amis du Champ des Possibles





8 commentaires:

  1. La friche que l'on vient de raser, côté nord, c'est aussi un ancien terrain du CPR. Il y a comme un motif récurrent, dans toutes ces histoires...

    Enfin, le nouveau statut officiel du CdP donne de l'espoir.

    RépondreSupprimer
  2. Le "R" dans CPR veut dire Royal. Je crois. C'est comme une monarchie absolue de l'espace. Le temps toutefois échappe à cet empire: soyons patient...

    RépondreSupprimer
  3. Ça s'arrose...hip !
    Signé: un alcoolique pas anonyme qui poursuit sa navigation en entonnant.
    Dans le champs des possibles, y'a des Martin (Y'en a sûrement) qui p..

    RépondreSupprimer
  4. CdP : c'est autant le Champ des Persévérants que le Champ des Possibles !
    Bravo !

    RépondreSupprimer
  5. Merci Jean-François. J'aurai l'oeil ouvert pour des porcs-épics au champ...;)))
    Merci Henri. C'est presque un P.P.P. cette affaire!

    RépondreSupprimer
  6. Et dans le Devoir : http://www.ledevoir.com/opinion/blogues/le-blogue-urbain/378865/petite-revolution-urbaine-a-montreal-le-champs-des-possibles-un-non-parc.
    Bravo, bravo!
    MDAoust

    RépondreSupprimer
  7. Trois hourra pour cet espace novateur et des plus précieux!!!

    RépondreSupprimer