jeudi 27 septembre 2012

Dinde O'Tennis




Dindon sauvage (Meleagris gallopavo, Wild Turkey)


Réchauffement climatique? Ou la nécessité de fuir les chasseurs de la Thanksgiving Day? Le dindon sauvage est de plus en plus commun au Québec.


Celui-ci a été photographié sur un terrain de tennis au Lac à L'Équerre tout près du Mont Tremblant dans les Laurentides. La photographie m'a été envoyé par un certain Marcel Latour. Je le remercie tout en le félicitant de son excellent patronyme


Le commentaire suivant accompagnait ce rapport quand même un peu douteux: 


"Sérieux, c'est la première dinde qui tentait de venir jouer au tennis."


Pardonnons l'enthousiasme excessif du correspondant qui ne connaît rien au tennis!


 
La passion aveugle de la dinde pour les canneberges cause sa perte.


  
Que faire quand on rencontre Meleagris gallopavo?


Sachez que les règles du comportement habituel envers la dinde et le dindon ne sont pas les mêmes. Et ça se termine généralement pas bien pour l'oiseau.




5 commentaires:

  1. J'élève quelques dindons d'Amérique et il y en a bcp dans les environs ici en Estrie. C'est un animal plutôt sympathique et j'oserai même dire futé. Il incite au respect et d'ailleurs mes chiens ne les embêtent jamais!

    RépondreSupprimer
  2. Ce n'est que récemment que j'ai appris qu'il y en avait aussi dans les Laurentides. Le dindon, un oiseau futé? J'avoue que je ne suis pas renseigné sur son comportement et je n'en sais rien. Vous me donnerez un exemple? Mais avec cette taille, ce bec et ces griffes je comprends les chiens! Vous en faites le commerce ou vous les élevez pour en faire des champions de tennis?

    RépondreSupprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  4. Moi j'ai vu un dindon sauvage mâle dans un champ de soja à Yamachiche, en Mauricie, dimanche dernier le 30 septembre. Mais la pile de mon appareil photo était épuisée alors, zut!

    Benoit Latour

    RépondreSupprimer
  5. Nous vous croyons sur parole Monsieur Latour. Je ne savais pas qu'on les trouvait si loin au Nord! Bientôt ils iront se congeler eux-mêmes. Ce serait bien pratique et un autre des fameux services offerts par la biodiversité.

    RépondreSupprimer